15.08 2018

Histoire de la natation aux jeux olympiques

Image Histoire de la natation aux jeux olympiques

Lors des Jeux Olympiques antiques, il n'y avait aucune épreuve de natation. C'est en 1896 que cette discipline apparaît au programme des Jeux Olympiques d'été, dès la première édition des Jeux Olympiques de l'ère moderne.

Cette épreuve figurait à l'époque parmi les 9 sports au programme. Quatre épreuves de natation sont disputées en 1896 dont le 100m nage libre. Elle se disputait en mer.

Le Hongrois Alfréd Hajos est le premier champion olympique de natation. Durant les premiers Jeux Olympiques, il y avait de curieuses épreuves. Il s'agissait du 200m course d'obstacles, du 100m pour marins ou de la nage sous l'eau par exemple. Actuellement, ces dernières ne figurent plus au programme olympique.

1908, les épreuves de natation se déroulent pour la première fois dans une piscine

  • Dans l'histoire de la natation, c'est en 1908, à Londres que les épreuves de natation se déroulent pour la première fois dans une piscine. Et c'est en cette année même suite à une réunion entre différents pays que la Fédération Internationale de Natation a été créée, l'objectif étant la réglementation ainsi que l'uniformisation des épreuves de natation. C'est la Fédération qui a notamment permis d'abandonner certaines épreuves et de fixer des règles concernant les styles de nage. Elle a également établi des règles par rapport à la définition de ce que doit être une piscine olympique ainsi que le chronométrage.
  • D'ailleurs, ce dernier devient automatique lors des JO de 1932, à Los Angeles. La mesure du temps se fait alors jusqu'au centième.
  • Durant la première moitié du XXe siècle, les Jeux ne comptaient que 3 styles de nage. Il s'agissait de la nage libre, de la brasse et du dos.
  • C'est seulement en 1956 que le papillon a été introduit.
  • 1912 voit l'entrée de la natation féminine. Dès lors, elle fera toujours partie du programme jusqu'à aujourd'hui. La première championne olympique de natation est l'Australienne Fanny Durack. Certains grands sportifs ont aussi participé à des compétitions sportives très exigeantes autres que les Jeux Olympiques. Vous pourrez découvrir les exploits de quelques-uns d'entre eux sur le site Iron web.

Évolution du nombre d'épreuves de natation

Jusqu'en 1964, les épreuves de natation étaient limitées à moins d'une dizaine. En 1968 elles passent à une quinzaine. Durant les Jeux Olympiques de Pékin de 2008, une nouvelle épreuve a été ajoutée aux 16 qui existaient déjà. Il s'agit du 10km eau libre.

De nos jours, il y a autant d'épreuves de natation féminines que masculines. Celles-ci se font dans 4 styles de nage : la nage libre, le dos crawlé, le papillon et la brasse.

En 1996, le relais 4 fois 200 mètres nage libre féminins a été introduit aux Jeux Olympiques d'Atlanta. Vingt-quatre ans après, les JO de Tokyo en 2020 verront l'arrivée de trois nouvelles courses qui sont :

  • Le 800 mètres masculin
  • Le 1500 mètres féminin
  • Un relais mixte 4 fois 100m 4 nages

Ainsi, lors de la Commission exécutive du Comité International Olympique qui s'est tenue en juin 2017 en Lausanne, il a été décidé de rajouter une journée de compétition en plus.

Celle-ci est passée de 8 à 9 jours de compétition. En général, la natation et l'athlétisme sont les deux sports qui remportent le plus de médailles.

La natation est aussi avec l'athlétisme, le sport qui compte le plus grand nombre de participants. Une alternative aux Jeux Olympiques pour les fans de natation est la participation à un triathlon. Vous pourrez découvrir des informations à ce sujet sur le site Iron web.