Triathlon : quel entraitement pour être performant ?

Image Triathlon : quel entraitement pour être performant ?

Pour être performant le jour de la course, le participant en triathlon à partir de la distance olympique se doit de suivre un entraînement. Un calendrier pour triathlon doit être établi pour être au sommet de sa forme le jour J. Il existe plusieurs périodes d'entraînement qu'il faut respecter pour chaque épreuve à la nage, en vélo et à la course à pied.

Une planification bien établie

Pour se donner toutes les chances pendant une compétition de triathlon olympique ou de longue distance, il faut se préparer physiquement et mentalement. Alors, pour commencer, il faut tenir un calendrier pour triathlon. Chaque entraînement doit se faire selon son rythme et son passé sportif, les objectifs seront fixés à partir de ces données. La pratique d'une ou de plusieurs disciplines requises est un atout pour le candidat pour progresser et faire de son mieux au moment de la course.

Les objectifs sont mesurés et réalistes pour la compétition afin de vérifier s'ils seront atteints. La planification de l'entraînement est divisée en quelques périodes importantes. Ce sont la période post-compétition ou de récupération, la période d'entraînement foncier ou d'endurance, la période de préparation à la compétition et la période de compétition. Chaque étape dure entre 3 à 6 semaines et quelques mois selon la disponibilité du triathlète. L'intensité de son entraînement augmente au fur et à mesure sauf pendant les semaines de récupération.

Un petit tour sur l'entraînement

La période post-compétition est constituée de quelques semaines de récupération après une compétition. Le but est de reposer le physique et le mental en faisant une activité physique légère à raison de trois fois par semaine. La période d'entraînement foncier sert à développer l'endurance physique de base. Pour être plus performants, les débutants doivent faire le maximum pendant cette période pour pouvoir atteindre un niveau élevé en triathlon. Au début de cette étape, vous évaluez vos points faibles, peaufinez vos techniques et progressez dans le temps.

Pendant la période d'endurance, vous vous entraînez tous les jours à raison de 2 heures sur une discipline ou deux. Vous passez ensuite à la période de préparation à la compétition, votre rythme est plus faible que celui de l'étape précédente. Vous habituez votre corps à la compétition et vous faites un entraînement comme pendant le jour J avec le chronomètre non arrêté pour évaluer la progression de votre temps. La période de compétition consiste à atteindre la meilleure forme le jour de la compétition. Le volume d'entraînement est faible sauf au début des semaines, vous simulez la compétition le dimanche et ainsi de suite jusqu'à l'arrivée de la date butoir.

Un bon coaching à la clé

Pour être au top dans une compétition en triathlon, avoir son propre coach est le secret de sa réussite. Comme tout grand sportif, le coaching est nécessaire pour motiver le triathlète à aller au-delà de ses limites. Pour atteindre le haut niveau comme la distance Ironman, il faut s'entraîner à la dure en suivant les programmes présentés par le site d'Iron web.

Les grandes figures d'Ironman sont des sportifs de carrière qui vivent pour le triathlon. Pour atteindre un tel niveau, vous pourrez aller sur le site d'Iron web pour vous inspirer et apprendre du parcours de ces professionnels.